Loading...

actionSur les traces des ancêtres de la pomme et du choux en Russie

Sur les traces des ancêtres de la pomme et du choux en Russie
  • ,
  • 27/07/2015
  • Institut Vavilov

Pour développer les collections et les diffuser au travers de pratiques culturales innovantes, pour promouvoir les travaux de l’institut, nous avons décidé de mener une « expédition Vavilov ».

Elle reprendra les méthodes de collecte inventées par Nicolaï Vavilov lui-même. Ainsi nous serons amenés, durant deux semaines, à collecter des graines et greffons cultivés dans le sud de la Russie, sur un territoire de la taille de la Belgique.

Ces collectes auront lieu dans la nature, dans des potagers, sur des marchés ainsi que sur les stations expérimentales de l’institut Vavilov.

Au-delà du matériel végétal récolté, les méthodes de cultures et de valorisations feront l’objet d’une étude approfondie pour être reproduites dans les futurs jardins Vavilov.

 Cette expédition sera la première « expédition Vavilov » internationale en Europe de l’Ouest depuis la seconde guerre mondiale.

Ils seront sur le terrain

Stéphane CROZAT

Ethnobotaniste, directeur et responsable scientifique du CRBA.
Les recherches qu’il conduit pendant 5 ans au sein du CNRS, constituent l’histoire des variétés anciennes et/ou locales et leurs savoir-faire associés.

Il développe des projets en réseau pour l’adaptation des plantes cultivées face aux changements climatiques et pour la souveraineté alimentaire des populations.

Azita DAGHESTANI

Fondatrice du bureau d’études Perma’Cité.

Ancienne juriste, diplômée en horticulture, certifiée en permaculture et ambassadrice du jardinage et du bien-vivre alimentaire.

Ivan LOGVENOFF

Ingénieur agronome chez TARVEL.
Après avoir travaillé quelques mois dans l’Oblast de Tambov pour le Ministère français de l’agriculture, il développe aujourd’hui de nouveaux services pour TARVEL : ruches, potagers …

Benjamin CANON

Chargé de mission De Natura.
Après une expérience de dix ans en éducation à l’environnement et au développement durable, il est chargé, au sein de De Natura, de mobiliser des mécènes et de coordonner les projets portés par le fonds.

 

Notre équipe sera accompagnée par deux scientifiques russes de l’institut Vavilov.

Deux semaines dans le Caucase

L’expédition est programmée du 26 juillet au 10 août 2015. Elle s’articule autour de 3 camps de base accessibles via l’aéroport de Krasnodar :

  • La station expérimentale de Krymsk à partir de laquelle nous collecterons à l’extrême ouest, au bord de la Mer Noire et de la Mer d’Azov ainsi que dans les zones montagneuses au sud de Krymsk.
  • La station expérimentale de Kuban à proximité de Gulkevichi à l’est. C’est à partir de ce lieu que nous collecterons sur le marché d’Armavir et dans les montagnes de Labisk.
  • La station expérimentale de Maikop sur laquelle nous étudierons l’ensemble de la collection. Des collectes auront lieu sur la station et seront complétées sur la zone de montagne au sud

Quels résultats attendus ?

Par l’intermédiaire de cette expédition, nous souhaitons rassembler du matériel végétal et des méthodes pour construire les futurs jardins Vavilov. Nous espérons également découvrir de nouvelles espèces tolérantes à la sécheresse qui pourraient être utilisées dans les jardins et les espaces verts et préserver les ressources en eau.

Au cours de cette expédition, nous apprendrons les techniques de collecte utilisées par les russes qui pourront, par la suite, être utilisées dans les mêmes buts en France et en Europe.